Histoire

 

LE CORDON CAMARGUAIS a été fondé en 1965, dans un village du Gard, à Saint Laurent d’Aigouze, par Monsieur Roger Quintin qui en a assuré la présidence de 1965 à 1967.

 

En 1969, Monsieur Roger Valette a souhaité avec l’aide de quelques amis de faire revivre ce groupe qui était en sommeil depuis 1967, adoptant également le costume de Pays d’Arles, costume emblématique des terroirs où le taureau de Camargue est roi.

 

 

Participant d’abord à des jeux gardians, le Cordon Camarguais s’est constitué ensuite un répertoire de danses et de musique, mêlant authenticité et créations chorégraphiques originales. En 1974, le groupe participe à son premier concours de Farandole et Madame Réjanik Valette obtient le diplôme de maître de danse de la Fédération Folklorique  Méditerranéenne, première d’une longue liste de Prévôts et de Maîtres de danse.

 

 

Le Cordon Camarguais organise de 1981 jusqu’en 1992 le Festival International de Folklore de La Grande Motte, apportant notoriété et rayonnement au groupe en pleine expansion. En plus des prestations dans de nombreuses régions de France, des participations à des festivals (Mexique, Canada, Chine, Equateur, USA, Portugal…) ou des échanges avec des ensembles traditionnels du monde entier jalonnent régulièrement les activités de l’association.

 

Le groupe intègre la Fédération Folklorique Méditerranéenne (FFM). Reconnu par le Ministère du Temps Libre « Jeunesse et Sports », il est membre de l’Association Gardoise des Groupes de Maintenance et de Tradition.

Une section « Folklore du Jeune Age » est créée en 1985. Le Cordon Camarguais adhère en 2008 au Félibrige lors de la Santo Estello de Gréoux les Bains et en 2010, il est invité et présenté à la Fête du Costume d'Arles sur la scène du théâtre antique.

 

En décembre 2012 Le Cordon Camarguais est reçu au sein de la FAFN, Fédération Amicale Folklorique Nationale.